Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nouveautés manga adultes

Quelques nouveautés au rayon manga du secteur adulte :

51+hQaEm9PL.jpgCity Hall : Imaginez un monde où tout ce que vous écrivez prend vie... Que feriez-vous alors si le papier, disparu depuis plus de 200 ans, réapparaissait dans les mains de Black Fowl, le plus grand esprit criminel du siècle ? A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Les forces de police de City Hall vont devoir faire appel à deux des plus fines plumes de Londres : Jules Verne et Arthur Conan Doyle.

index.jpgErased : Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se produise.

sorties_mangas_fevrier_2013_2520.jpgLes enfants de la mer : Au premier jour des vacances d’été Ruka, collégienne rebelle, blesse une camarde de jeu. Exclue du club pour toutes les vacances, elle se demande que faire et décide de partir une journée pour Tokyo. À la nuit tombée, elle fait une étrange rencontre, celle d’Umi, un garçon étrange qui plonge et disparaît dans les eaux troubles du port de Tokyo…
Elle le retrouvera quelques jours plus tard, réquisitionnée par son père océanographe, pour travailler dans l’aquarium dont il s’occupe.
Mais Umi n’est plus seul, il est accompagné du ténébreux et sarcastique Sora, qui possède lui aussi des dons aquatiques surnaturels. Mais déjà, pourquoi les deux garçons brillent-ils sous l’eau, comme de véritables feux-follets ?

Yoshino_Barakamon_V2_TP.jpgBarakamon : Seishû Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d’excellence pour son travail. Il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate  : Seishû est contraint à l'exil au fin fond de la campagne nippone !
Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée…


Commentaires

  • Voici une interview intéressante d'André-Paul Duchâteau, un des pères de Ric Hochet et romancier de talent :
    http://yannickboutot.unblog.fr/2014/10/22/interview-dandre-paul-duchateau-2014/

Les commentaires sont fermés.