Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • l'Année du Mexique en France

    2011 sera l'année du Mexique en France. A lire dans Le Monde magazine n° 53 du 18 septembre, un dossier sur l'histoire mouvementée de ce pays.

  • 35e anniversaire de la mort de Saint-John-Perse

    images.jpgVoilà 35 ans qu'Alexis Léger, alias Saint-John-Perse, s'éteignait.

    Il avait obtenu le Prix Nobel de Littérature en 1960.

    Venez découvrir son oeuvre au rayon poésie de la bibliothèque.  Nous possédons 3 recueils : Eloges, Vents et Amers, tous publiés chez Gallimard.

     

  • Spectacle Les Petseurs Myriam Pellicane

     

    visuel DH 2010-L.jpgMercredi 13 octobre 2010 à 10h 30 au Théâtre Municipal

    Spectacle familial  de contes et musique à partir de 8 ans

    C’est une histoire initiatique qui vient de Sibérie et qui parle de courage. Indiga va devoir traverser 7 peurs pour retrouver son frère.  Parler de la peur, ça fait peur… mais la nommer, la décrire, c’est la franchir !

    Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte !

    - N° tél pour les renseignements : 03.25.87.63.00

    - Référent : Jacqueline Raisin

    - Tarifs : gratuit

    Photo Myriam Pellicane-L.jpg

  • Rentrée littéraire

    grimace.gifSimultanément à la rentrée des classes, se déroule chaque année en France un déchaînement médiatico-littéraire nommé la rentrée littéraire. Je ne serais pas de ceux qui se lamentent du nombre exponentiel de parutions, considérant plutôt qu'il est le signe d'une relative vitalité et d'un amour du fait littéraire...

    Néanmoins je vous livre cette citation de Jean d'Ormeson qui sevira à masquer mon irritation devant les romans creux et mal écrits que l'on prétend nous faire passer pour des chefs-d'oeuvre :

    « La médiocrité est portée aux nues. Les navets sont célébrés comme des chefs-d'œuvre. Ce qui sera oublié dans trois ans est l'objet d'un tintamarre qui finit par rendre insignifiant pêle-mêle le meilleur et le pire. Les œuvres dignes de ce nom ne manquent pas autour de nous. Elles sont emportées dans les flots de la nullité acclamée. » (Qu’ai-je donc fait , Éd. Robert Laffont, 2008)